Il n’y avait que lui pour magnifier l’île aux Nattes en musique.

Dans les années 1970, Jean-Claude RÉMY se met à écrire des chansons, sans pour autant délaisser
son boulot de professeur de sciences naturelles à Tanger. Il se décide un jour à se rendre à Paris
pour présenter celles-ci et – contre toute attente – elles reçoivent un accueil plutôt enthousiaste.

C’est finalement Pierre PERRET qui rafle la mise : un contrat signé sous son label « Adèle ».
Jean-Claude RÉMY sort deux 33 tours consécutifs « À la pariade » puis « Les corniauds ».
Le succès est immédiat, sans pour autant devenir une star médiatique.
Mais voilà, il abandonne tout ! Par amour passionné de la plonge et de la pêche…
et puis par l’appel des Comores, de la Réunion et de Madagascar !

Voici son ode dédiée à Nosy Nato, bonne écoute…

A ceux et celles qui en souhaitent plus, découvrez la chaîne YouTube de JC Rémy
avec ses œuvres quasi au complet – cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.